Informations

Coordonnées

Présentation

Tarifs

Gîte

Villes

St-J de Compostelle
Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Villes - Montauban
Blason_Montauban.png

             
MONTAUBAN

En 1144, le comte de Toulouse, Alphonse Jourdain, fonde Montauban, souvent considérée comme une des premières bastides mais à tort (ces dernières n'ont vu le jour qu'à partir de 1229, date du traité de Meaux-Paris). Ce traité a mis fin entre autres aux villages fortifiés (Castéras, Castelnaus, etc.) pour asseoir le pouvoir étatique et démanteler ainsi l'emprise seigneuriale qui persistait sur les campagnes françaises au Moyen Âge.

En occitan (languedocien) le nom de la commune s'orthographie Montalban, signifiant « mont blanc ». Une raison probable de ce nom est que le cœur de la ville est situé sur une légère colline où l'on trouvait de nombreux saules (dont le dos des feuilles est blanc) qui donnait une impression de « mont blanc » par temps de vent. On peut d'ailleurs retrouver le symbole du saule sur le blason de la ville.

La petite villeneuve croît de façon spectaculaire, et l'ancien évêque de Cahors Jacques Dueze, devenu le pape Jean XXII, fonde l'évêché de Montauban, émancipant définitivement la ville de l'espace d'influence de l'abbaye de Moissac.

Dans les années 1530 et suivantes, la population de Montauban se convertit au protestantisme, pour devenir entièrement huguenote au début des guerres de religion. En janvier 1561, le culte protestant est public ; au mois d’août, les moines catholiques sont dans l’impossibilité de prêcher. L’évêque est chassé, et tous les consuls de la ville sont protestants.

En 1562, lors de la première guerre de religion, Montauban résiste à trois tentatives de siège de Montluc. Les églises ne sont rendues aux Catholiques, en 1563, que sous la menace. Aussi, quand Charles IX fait son tour de France royal (1564-1566), accompagné de la Cour et des Grands du royaume – son frère le duc d’Anjou, Henri de Navarre, les cardinaux de Bourbon et de Lorraine –, il est exigé que les Montalbanais rasent leurs fortifications pour accueillir le roi. Après négociations, c’est accepté, et le roi fait son entrée le 20 mars 1565. Il est accueilli dans la liesse.

En 1790, Montauban fait partie du département du Lot, et est chef-lieu d'un district, puis sous-préfecture à la création de l'administration préfectorale, en 1800. C’est en 1808, année de la création du département de Tarn-et-Garonne par Napoléon Ier, que la ville devient préfecture de département.

Lieux et monuments à visiter :

Office du tourisme

Montauban est classée ville d'art et d'histoire. Le matériau de construction le plus utilisé est la brique rouge.

La ville constitue une curiosité architecturale caractéristique des bastides de la région. Comme de nombreuses petites villes du Sud-Ouest, elle répond à certaines caractéristiques : ses rues se coupent toutes en angles droits et définissent une place centrale rectangulaire. Le centre ancien est très homogène et aucun bâtiment moderne ne vient rompre l'harmonie des façades de briques généralement édifiées aux XVIIe siècle et XVIIIe siècle.

Certains bâtiments et complexes architecturaux se distinguent :

  • Le Musée Ingres

C'est l'ancien hôtel de ville et un palais épiscopal construit en 1664 sur les restes du palais que le Prince Noir occupait pendant la guerre de cent ans. Certaines des salles de ce dernier, aux sous-sols, sont ouvertes aux visiteurs. Le bâtiment abrite des œuvres de deux anciens habitants : Jean-Auguste Dominique Ingres et Émile Antoine Bourdelle. Il a également servit un temps à cacher la Joconde pendant la Seconde Guerre mondiale.

 

Montauban_Musee_Ingres.jpg    Montauban_musee_ingres2.jpg

 

  • La place Nationale

La place nationale et sa double rangée d'arcades voûtées sur croisées d'ogives furent reconstruites au XVIIe siècle suite aux incendies de 1614 et 1649.

Montauban_Place_Nationale.jpg
  • Le Pont Vieux

Il fut construit par les architectes Étienne de Ferrières et Mathieu de Verdun sur les ordres de Philippe le Bel, au début du XIVe siècle.

montauban-le-pont-vieux.jpg

  • Eglise Saint-Jacques

L'église fortifiée Saint-Jacques du XIIIe siècle porte encore les stigmates des boulets lancés lors du siège de Montauban par Louis XIII en 1621.

montauban_eglise_saint_jacques.jpg
  • Cathédrale Notre-Dame

La cathédrale Notre-Dame est atypique, de par sa construction en pierre dans un paysage architectural dominé par la brique rouge. Sa construction a été ordonnée par Louis XIV pour marquer la présence du pouvoir royal et du catholicisme dans une ville traditionnellement protestante.
montauban_cathedrale_notre_dame.jpg

  • Ancien Collège

L'ancien Collège : reconstruit après un incendie qui détruisit ce collège jésuite en 1961. Ce bâtiment abrite aujourd'hui l'Office du Tourisme de la ville.

Montauban_Ancien_College.jpg  montauban_ancien_college2.jpg 
  • Le musée d'Histoire naturelle et Préhistoire

 


Date de création : 09/01/2010 : 20:32
Dernière modification : 02/05/2010 : 18:56
Catégorie : Villes
Page lue 6461 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^